Piasa
Enchérir en ligne

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Jacques-HenriPaul et Virginie
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Jacques-HenriPaul et Virginie
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Jacques-HenriPaul et Virginie
lot 65
10 000 / 15 000 €

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Jacques-Henri
Paul et Virginie
Paris, Didot l'ainé, 1806

ADMIRABLE EXEMPLAIRE RELIÉ PAR BOZERIAN
DE L'UN DES PLUS BEAUX LIVRES NÉO-CLASSIQUES, AVEC LES EAUX-FORTES IMPRIMÉES EN TROIS ÉTATS, DONT L'UN EN COULEURS.
LA CÉLÈBRE EAU-FORTE DU "NAUFRAGE" DE PRUDHON POSSÈDE UN "QUATRIÈME ÉTAT NON DÉCRIT" (Georges Heilbrun), IMPRIMÉ EN COULEURS

In-4 (310 x 230mm)
ILLUSTRATION : un portrait par Lafitte, gravé par Ribault et 6 EAUX-FORTES IMPRIMÉES EN COULEURS. Ces eaux-fortes ont été dessinées par Gérard, Girodet, Isabey, Lafitte, Moreau et Prudhon, et gravées par Bourgeois de La Richardière, Bovinet, Mecou, Pillement fils, Prot et Roger
ILLUSTRATION AJOUTÉE: une première suite des 6 EAUX-FORTES PURES, une deuxième suite des 6 EAUX-FORTES IMPRIMÉES AVANT LA LETTRE. L'exemplaire comprend en outre UN QUATRIÈME ÉTAT NON DÉCRIT de la célèbre eau-forte de Prudhon, Le Naufrage : il s'agit d'un "essai d'impression en couleurs sur le cuivre", selon Georges Heilbrun
PIÈCE JOINTE : lettre autographe signée de Bernardin de Saint-Pierre au graveur Roger : "Henri Didot vient de m'apporter le dessin de M. Gérard" 1 page in-8, à l'encre brune, datée du 11 Nivôse An XIII (1er janvier 1805), reliée au début du volume
RELIURE DE L'ÉPOQUE SIGNÉE DE BOZERIAN. Maroquin bleu à grain long, large encadrement de roulettes et filets, petits fers dorés aux angles, dos orné des mêmes fers, tranches dorées. Boîte
PROVENANCE : A. Vautier (ex-libris) -- librairie Georges Heilbrun (note jointe à l'exemplaire, catalogue de 1973)

"Admirable exemplaire qui possède les figures en trois états : eau-forte pure, avant la lettre, et l'état définitif colorié (ce dernier état est rare. La liste des souscripteurs n'indique que 10 exemplaires coloriés). Portalis nous apprend que le coloris a été mis par le peintre Nicolas Antoine Taunay qui devait devenir quelques années plus tard le peintre officiel du Brésil. La remarquable planche de Prudhon, Le Naufrage, qui fait encore l'admiration des historiens d'art, possède ici un quatrième état non décrit : un essai d'impression en couleur sur le cuivre. La très belle reliure de Bozérian, de la plus grande fraîcheur, est décorée non seulement d'arceaux, urnes, cornes d'abondance et guirlandes de feuillage, mais on y remarque des fers spéciaux : cabane entourée de palmiers, faits pour le texte" (Georges Heilbrun).
RÉFÉRENCES : Cohen-de Ricci, p. 933 : "très intéressant, surtout lorsqu'il contient les figures en trois états"
Un des feuillets de garde légèrement déboîté.